Gabriel Dumouchel, Ph.D.

Ah là là! En lisant pareil titre (comment enseigner à l’ère des médias sociaux), certain(e)s vont carrément s’insurger. Quelle généralisation outrancière! Ce n’est pas ça enseigner! J’accuse!

On se calme. Un titre, ça sert à accrocher le lectorat. Et si vous lisez ceci, ça a donc fonctionné 😉

À l’automne 2019, donc avant la pandémie du coronavirus de 2020, j’ai soumis un texte aux Cahiers de l’Association québécoise des professeurs de français au sujet des enseignants qui utilisent les médias sociaux un peu à la manière des influenceurs, mais à des fins éducatives.

Paru dans l’édition d’été 2020 des Cahiers de l’AQPF, ma chronique discute de trois aspects complémentaires, c’est-à-dire 1) les contributions des influenseignants au recrutement d’enseignants et à la formation initiale, 2) leurs contributions en formation continue en enseignement du français et 3) les apports et défis des influenseignants.

L’objectif de ma chronique peut se résumer dans son dernier paragraphe qui se lit comme suit : « Quoiqu’il en soit, les influenseignants québécois sont relativement récents dans la profession et leur rôle tout comme leur encadrement sont encore en cours de définition. Il importe donc de réaliser une réflexion collective à leur sujet afin de solidifier leurs apports et de relever les défis qu’ils posent. D’ici là, un fait demeure viral : ils continueront d’influencer le plus beau métier du monde. » Et avec les enseignant(e)s qui sont devenu(e)s des personnalités publiques pendant le confinement grâce à leur participation à l’émission L’école à la maison de Télé-Québec, la réflexion sur les influenseignants québécois ne fait que commencer! 🙂

Vous pouvez consulter ma chronique en PDF.

Bonne lecture et j’invite tout professionnel de l’enseignement à contribuer à cette réflexion, car elle pourrait toucher les enseignants et enseignantes du monde entier! 🙂

(Visited 319 time, 1 visit today)
Tutoriel : comment filmer l'écran de son iPad
Les pratiques de recherche d’information des étudiants aux cycles supérieurs en éducation